préparation cylindre Jet 200

vesjag
Messages : 12
Enregistré le : jeu. 24 mars 2016 14:45

Re: préparation cylindre Jet 200

Messagepar vesjag » mar. 26 sept. 2017 15:11

Oui 3° segment , mais je vois que tu avais compris . Je viens de rectifier mon message . Mon rectifieur est un bon rectifieur mais pas un préparateur . Son conseil n'est pas dénudé de bons sens au vu de ce cylindre basic . Pour les bouquins je n'ai pas commander car j'aurais des problèmes de compréhension ......Ton conseil pour l'achat d'un cylindre me conviens bien mais pas en ce moment ....Je connais Marco de LTH et je connais son shop ( il m'est arriver de lui commander des pieces ) . Je comprends ton énervement mais je suis en recherche d'infos et je stock tout cela avant de me décider . Une connaissance ( très fiable ) viens de me conseiller de ne pas toucher à l'admission car 148c'est dèja beaucoup pour une admission pas jupe et qu'il vaut mieux laisser d'origine afin d'éviter de faire un moteur creux .Voila ...je progresse un peu et encore merçi de tes conseils

James.High

Re: préparation cylindre Jet 200

Messagepar James.High » dim. 1 oct. 2017 10:58

C'est pas un Lambretta, mais pour un petit truc comme ça!
http://www.gentside.com/scooter/un-scoo ... ertrafique

James.High

Re: préparation cylindre Jet 200

Messagepar James.High » ven. 6 oct. 2017 18:24

vesjag a écrit :Je comprends ton énervement mais je suis en recherche d'infos et je stock tout cela avant de me décider . Une connaissance ( très fiable ) viens de me conseiller de ne pas toucher à l'admission car 148c'est dèja beaucoup pour une admission pas jupe et qu'il vaut mieux laisser d'origine afin d'éviter de faire un moteur creux .Voila ...je progresse un peu et encore merçi de tes conseils


Je ne vais pas m'énerver pour ton scooter!
J'ai surtout l'impression que tu cherches une formule magique qui fonctionne n'importe où.
Dans une prépa on peut aussi bien travailler sur le cylindre comme sur le piston pour un même résultat.
J'ai expliqué ce que je savais.
Le plus simple est de commencer par réaliser des chanfreins sur toutes les lumières afin d'éviter les turbulences dans les flux.
Ensuite c'est aligner l'ouverture de l'admission cylindre sur la pipe.
Puis celle des transferts sur les carters qui est plus complexe à réaliser car il faut effectuer cela sur un moteur ouvert afin de ne pas bourrer le bas moteur de limaille.

En réalité dans ces 3 opérations nous ne sommes pas véritablement dans de la préparation, mais simplement dans de l'ajustement mal réaliser au montage. Je crois que l'admission au cylindre e moinsst non ajusté volontairement pour des histoires de CV et de passage aux mines.

Ensuite pour augmenter les perfs il faut modifier les diagrammes et toutes les lumières dans le fut/chemise du cylindre doivent être ouverte vers le haut de 1 a 3mm en général.
La technique d'utiliser une cale ou des joints d'embase est bonne car elle est réversible et permet de voir de combien il faudrait ouvrir les lumières. Dans les bonnes boutiques on trouve des joints de 1 et 0,5mm en alu.
Bon après on peut fabriquer ça soi-même bien entendu, mais dans les 4€ pièce le joint... L'idéal est dans acheter 1 de 1mm et 4 de 0,5mm afin de chercher la hauteur optimale.
Il y a encore l'avance a l'allumage qui est à accorder au moteur comme une corde sur un violon.

Sur un 2T à vitesses sans injections les principes sont toujours les même, l'avantage des fascicules que je présente c'est qu'ils sont exclusivement destiné au Lambretta et que l'on y explique comment les gars préparaient leurs moteurs quand il n'existait pas de kit, hormis le piston Ancilloti.
Avec les traducteurs automatiques gratuits qu'il y a partout aujourd'hui je n'aurais pas peur de devoir affronter une R.T. en langue étrangère, sauf en Russe, Chinois, Japonais, Arabe à cause de leurs écritures spécifique.
Et puis même si tu touches a rien c'est intéressant de comprendre comment des gars arrivaient à doubler les BHP/CV sur ces moteurs avec relativement peu de moyen et beaucoup d'astuce.

D'après tes attentes, pour moi la prépa la plus simple et la moins cher qui corresponde à tes attentes c'est le cylindre 200cc préparé stage 4 à 75€. De plus tu pourras conserver ton cylindre de Jet avec son diagramme original.
Mais bon, même si ton 200cc est un peu mou ça reste un 200cc qui grimpe partout et monte a 105/110km/h ce qui est tout a fait honorable et confortable!
Si ça se trouve en changeant les gicleurs de quelques points et en retirant le filtre à air ça suffira.
Peut que ton pot est bouché et a besoin d’être décalaminé.
Il y a aussi le décalage de l'allumage qui influe sur la prise des Tr/mn.

Mais tous ces petits trucs faut prendre le temps de les tester, quitte à revenir en arrière si ça change rien ou que c'est pire.
Et surtout, il faut lire plusieurs bouquin, site, documentation sur la prépa 2T. Sur le web y a pas mal de site/blog en Français sur les prépas de mob 2T et le principe reste le même pour un Lambretta.

Si ça se trouve c'est juste ton pot qui est bouché et une segmentation fatiguée/usées.
Sans le démonter complètement, tu peux légèrement déconnecter le pot pour qu'une partie des gaz sortent directement et tu sentiras tout de suite si ton pot est bouché.
Meme si tu n'auras jamais des prises de Tr/Mn aussi franche qu'avec un kit moderne à 5 transferts et un pot de détente, un Jet 200cc bien réglé ça fonctionne très bien. Le Lambretta SX200 ou Jet200 c'était la Ferrari des scooters de l'époque.


Retourner vers « Moteur architecture LI.... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité